Détatouage au laser par le Dr David
Détatouage au laser par le Dr David

DETATOUAGE

SUPPRIMEZ LES ERREURS DU PASSE

Décider de retirer un tatouage qui ne correspond plus à votre vie actuelle, voilà la réponse à votre problème : le laser.

 

La technologie laser actuelle offre enfin la possibilité d’effacer sans cicatrice les marques, les erreurs du passé ou un tatouage accidentel, involontaire (bitume, caoutchouc, radiothérapie).

On utilise des laser dit « Q-Switch » ou « déclenché ». Nano ou picosecondes, ces lasers vont fragmenter les pigments du tatouage dans la peau, sans brûlure ni abrasion, et permettre ainsi son élimination généralement sans cicatrice. L’encre, fragmentée en de micro particules est « digérée » par les cellules immunitaires.

 

A chaque couleur du tatouage correspond à une longueur d’onde différente et un laser différent. Nous utilisons dans notre cabinet des lasers QS-YAG 532 nm, QS-YAG 1064nm, QS-Alexandrite 755nm.

Comment va se passer ma première séance ?

La zone à détatouer ne devra pas avoir été exposée au soleil dans les deux mois qui précèdent une séance laser, 3 mois pour les peaux mates. Tout bronzage doit avoir disparu.

 

Pendant la séance vous porterez des lunettes de protection. Lors du passage laser vous entendrez le pigment se fragmenter dans la peau. A la fin de la séance, nous appliquerons la crème cicatrisante que vous utiliserez pendant quelques jours. La couche superficielle de la peau va alors se former en une fine croûte qui laissera place à une nouvelle peau sans pigment. Une séance dure de 10 à 30 minutes selon l’étendue de votre tatouage.

Est-ce douloureux, existe-t-il des risques ?

Le détatouage donne une sensation désagréable mais, parfois douloureuse pour certaines zones comme les chevilles. Une crème anesthésiante vous sera prescrite.

 

En général, il n’y a aucune cicatrice et la peau reprend une couleur et une texture normale. Personne ne pourra dire qu’il y avait un tatouage à cet endroit.

 

Rarement à la fin des séances on peut observer une d’hypopigmentation (éclaircissement plus que la normale de la zone traitée). Cette hypopigmentation disparaît en général avec le temps et les expositions solaires.

 

On peut aussi observer un phénomène hyperpigmentation. C’est-à-dire que la peau de la zone traitée pourra paraître plus foncée que la normale. Cette hyperpigmentation est plus fréquente sur les peaux mates et disparaît quelques mois après l’acte de détatouage.

 

Les vraies cicatrices comme les chéloïdes restent tout à fait exceptionnelles avec les lasers actuels, elle sont dépistées et traitées au cours des séances.

Après le traitement ?

Vous devrez attendre 2 mois pour que l’épaisseur de peau traitée soit débarrassée de son encre. Le nombre de séances nécessaires dépend donc de la profondeur à laquelle votre encre a été introduite dans la peau. Mais, elle dépend aussi du type d’encre utilisée et de la couleur de cette encre. A titre d’exemple, un tatouage superficiel peut partir en une séance, un tatouage amateur à l’encre de chine en 3 à 5 séances. Pour un tatouage artistique, en général assez profond, une dizaine de séances tous les 2 mois. Vous pourrez suivre l’éclaircissement progressif de votre tatouage

 

L’exposition solaire de la zone traitée est interdite dans le mois qui suit la séance. Mais à la fin des séances, l’exposition solaire va favoriser l’uniformisation de la peau.

Combien de temps cela va-t-il être efficace ?

Les lasers actuels permettent le plus souvent d’obtenir un détatouage sans laisser de cicatrice. Mais à condition que les procédures soient respectées : séances pas trop rapprochées, absence de bronzage, soins et gestes d’hygiènes associés correctement réalisés par le patient.

 

Quand le tatouage est résistant : ce peut être le cas pour certaines couleurs ou pour un tatouage trop profond. Il reste possible de réaliser un traitement par laser C02 continu ou fractionné qui sera associé au laser précédant, mais ce sera au prix d’une petite cicatrice.

 

Dans le cas particulier des tatouages cosmétiques (ourlet des lèvres, sourcils), certaines encres utilisées contiennent de l’oxyde de fer qui change de couleur sous l’effet du laser. La couleur peut virer du marron-chair au noir, bleu ou vert. Un test est réalisé avant de débuter un traitement.

A quel prix ?

A partir de 120 € TTC la séance.